- AVERTISSEMENTS

MAJ : 24/12/2015

Nous encourageons l’auto construction de poêles de type Flexo afin de lutter contre la précarité énergétique et l’appropriation des savoirs. Par contre nous ne prétendons  en aucune façon que tout le monde peut facilement se fabriquer son poêle ! En effet c’est un travail qui requiert de nombreuses compétences, une bonne préparation, et un nombre conséquent de connaissances.  En un mot c’est un métier ! Alors n’abordez pas la question à la légère : soyez PRO dans votre auto construction !!!

- lisez beaucoup, y compris notre ouvrage,

- croisez les avis pour vous faire votre propre idée à partir de témoignages variés,

- parcourez les forums en quête de notions pratiques et théoriques,

- entraînez-vous à la maçonnerie de précision

- et faites preuve d’esprit critique envers les phénomènes que vous observez : le bon sens est le meilleur des guides !

 

Ci dessous une liste des points à avoir en tête IMPÉRATIVEMENT !

1. Ayez toujours à l’esprit qu’une combustion qui manque d’oxygène peut conduire à une explosion. C’est déjà arrivé sur des poêles de modèle éprouvé. C’est toujours du à un mauvais usage : obturation de l’arrivée d’air secondaire. On produit des gaz combustibles sans leur permettre de brûler. Et quand on apporte de l’air d’un coup (ouverture de porte) on permet à un grand volume de gaz éventuellement comprimés de s’allumer.  Sur le Flexo+ n’oubliez jamais d’ouvrir les entrées d’air secondaire lors du passage au fonctionnement normal. L’amélioration du démarrage que permettent les bouchons ne justifient pas le risque que représente leur oubli : désormais je n’utilise plus de bouchons. Faites à votre guise mais affichez bien en évidence la notice synthétique disponible sur la page « notice Flexo+ ».

2. Le modèle FLEXO+ proposé dans l’ouvrage est adapté au chauffage d’une simple pièce de vie ou au chauffage unique d’une petite maison bien isolée : déperditions moyennes 2 kW, déperditions maximales 4 kW.  En effet il est équipé d’un foyer d’une puissance de combustion de l’ordre de 8 kW qui peut contenir  8 à 10 kg de bois maximum par chargement. Cela signifie que cet appareil peut fournir à votre habitat 30 à 40 kWh par chargement (plus charge de préchauffage).  Pour fournir 4 kW de puissance de chauffe moyenne sur 24h (4*24 = 56kWh) il devra être allumé 2 fois par jour  avec flambée de préchauffage (2kg soit 8 kWh) préalable. Sachez-le ce n’est pas équivalent à un foyer finlandais de 5 tonnes qui peut brûler 40 kg de bois en 2h !

3. Le modèle Flexo+ est bien plus performant que le modèle Flexoven de base. C’est une évolution de plus haute technologie. En conséquence sa réalisation est plus pointue et demande de maîtriser des techniques variées : maçonnerie de précision, soudure de précision, tracés et mesures de précision …

4.  Les améliorations apportées permettent d’obtenir une combustion de qualité à régime permanent (puissance fixe) sans intervention de régulation de la part de l’utilisateur. L’utilisation est par contre plus exigeante que celle d’un poêle normal ou d’un Flexoven. Vous risquez l’enfumage si vous l’abordez à la légère sans bien comprendre son fonctionnement.

—> Pour un allumage à froid, vérifier le tirage à l’entrée de la tuyère et au besoin procédez à la mise en chauffe du conduit d’évacuation avant allumage. Pour cela allumez un réchaud à alccol à la base du conduit par la trappe la plus proche. Idéalement allumez votre foyer pendant que le réchaud brûle : le tirage est alors activement boosté par cette combustion en base de conduit, et pas seulement par la chaleur résiduelle. Maintenez ce booster allumé tant que la combustion ne prend pas un régime stable sans refoulement. Cette procédure ne devrait pas être nécessaire si votre poêle n’est pas encore tiède de la veille.

—> ne jamais supprimer de votre conception le clapet starter ! Il existe, ce n’est pas pour rien !

—> ne pas exagérer les longueurs de tracer  des conduits d’accumulation. Si vous voulez tester des configurations bizarres, implantez des clapets de bipasse un peu partout afin de court-circuiter tout ou parties des conduits.

5. La conception réalisée par Planète Bois est exceptionnelle mais le mode constructif proposé est très médiocre. Peu coûteux certes mais difficile à mettre en œuvre et peu durable.

Idéalement réalisez donc un calepinage adapté aux joints fins (2 à 3 mm) avec un coulis réfractaire silicaté (plus facile). Ainsi votre poêle vous chauffera longtemps ! Consultez la page sur le FLEXO+ 3.0 pour découvrir les plan actualisés.

NE VOUS ÉLOIGNEZ PAS TROP DE LA CONCEPTION QUI VOUS EST PROPOSÉE. SI VOUS VOULEZ VOUS AMUSER A TOUT CHAMBOULER PARTEZ DU DESIGN DU FLEXOVEN OU ROCKETSTOVE D’ORIGINE QUI SE PRÊTENT BEAUCOUP MIEUX A L’EXPÉRIMENTATION.

D'autres nouvelles

Tout au pochoir |
Mylène Mancini Home Staging |
MAISON SUR OLERON |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tatiana & Cèdric
| lapetitevilla2vl
| Villa des oliviers